Cadre de vie, environnement, développement durable

COMITÉ SÉCHERESSE

 
 
Le Syndicat Mixte d’Etudes et de Travaux de l’Astien (SMETA), nous informe sur l’état de la nappe astienne au 15 avril 2021.
Le département a subi un déficit de pluie, depuis l’automne, de près de 60%. Les débits des rivières sont faibles et les nappes souterraines n’ont pas pu se recharger.
Les prélèvements sur la ressource en eau sont encore limités, les activités économiques étant très ralenties par la crise sanitaire. L’état de la nappe astienne n’est, à ce jour, pas encore
préoccupant et ne nécessite qu’un niveau de vigilance 1 sur 4. Elle accuse un manque de recharge pluviométrique de près de 40%.
L’état de vigilance n’impose aucune restriction sur les usages de l’eau. Cependant il convient de sensibiliser tous les usagers sur la situation de la ressource et de les inciter à appliquer préventivement des mesures simples d’économies d’eau.
 
Renseignements : 04 67 36 41 67
 
Prochaine réunion du comité sècheresse : le 20 mai

Les gestes simples pour économiser l’eau au quotidien ?

 > Je ferme le robinet pendant le nettoyage des mains, le brossage des dents, le rasage.
> Je prends des douches (50 litres) plutôt que des bains (150 litres).
> Je lave la vaisselle en machine : j’utilise ainsi 15 à 19 l d’eau au lieu de 30 à 80 l à la main.
> Je remplis ma machine à laver et mon lave-vaisselle avant de la mettre en route et j’utilise la touche "éco".
> Je choisis un lave-linge et un lave-vaisselle économes en eau : leur niveau de consommation peut varier, pour un lave-vaisselle de 15 à 40 litres et pour un lave-linge de 60 à 130 litres.
> Je récupère l'eau pour arroser mes plantes (eau de rinçage des fruits et légumes, l’eau du pichet après le repas, l'eau de l’aquarium, l'eau de pluie collectée à la descente des gouttières
> J’arrose le soir : ce qui réduit les pertes dues à l’évaporation de 5 à 10 %.
> Je bine pour aérer la terre : ce qui équivaut à deux arrosages.
> J’investis dans du matériel d’arrosage "goutte à goutte", micro-asperseurs, tuyaux poreux : ils consomment moins d’eau que les jets d’eau (l’arrosage d’un jardin nécessite 15 à 20 l/m2).
> Je lave ma voiture dans une station : une station de lavage nécessite seulement 60 litres d’eau au lieu des 200 litres avec un tuyau d’arrosage.
> Je ferme le robinet et le compteur d’eau lorsque je pars en vacances.

Optimiser son installation

> Je répare mes robinets et ma chasse d’eau : un robinet qui goutte c’est 100 litres d’eau perdus chaque jour et une chasse d’eau, c’est 1000 litres d’eau perdus chaque jour. Les fuites peuvent représenter 20 % de la consommation d’un foyer.

> J'installe une pomme de douche avec un aérateur : l’injection de bulles d’air donne l’impression d’utiliser la même quantité d’eau et pourtant je fais 30 à 40 % d’économie.

> J'installe un mitigeur thermostatique : en trouvant instantanément la bonne température, j’économise 15 % de l’eau d’une douche.

> J'isole le chauffe-eau et les tuyaux : l’eau chaude arrive plus vite.

> J'équipe ma chasse d'eau d'un mécanisme économique : au lieu de 10 litres, j’utilise seulement 3 à 6 l d’eau. Je peux également installer  des plaquettes économies d’eau, des briques ou des bouteilles d’eau dans la cuve de remplissage des toilettes pour diminuer le volume de remplissage de la cuve.


Guides utiles

Vous souhaitez faire un potager en limitant l'usage des pesticides ?
Consultez ce guide : Mon potager sans pesticides

Vous souhaitez aménager un jardin naturel économe en eau et limitant l'usage des pesticides ?
Consultez ce guide : Mon jardin naturel

Vous souhaitez économiser l'eau ?
Consultez ce guide : L'eau à la maison


Pour votre sécurité, remplacement
des arbres du cimetière.

Le mur d’enceinte du cimetière de Saint-Thibéry est fragilisé par la croissance des arbres qui le bordent. Placés trop près du mur, les arbres mettent en péril sa stabilité et représentent un danger. La commune a décidé de suivre les préconisations de l’agglo Hérault Méditerranée qui, après expertise, recommande de les supprimer et de les remplacer. Les nouveaux végétaux seront plantés à une distance qui leur permettra de grandir sans risque pour les infrastructures environnantes.


Entretien des cours d'eau

Avec la multiplication des évènements climatiques, de nombreuses questions et situations ont été rencontrées par l'ensemble des acteurs du territoire sur la remise en état des cours d'eau après une crue. Cette plaquette a pour  objectif d'apporter des premiers éléments de réponse sur ce que l'on peut faire et ne pas faire après une crue pour remettre en état le cours d'eau et son interface avec les parcelles agricoles. 

Lire la suite en cliquant ici


Concours « Plus belle ma commune » - Villes et Villages Fleuris 2014

Mercredi 4  février 2015 la remise des prix du concours « Plus belle ma commune »  - Villes et Villages Fleuris, palmarès 2014, s’est déroulée à l’Hôtel du département  à Montpellier. Jean-Louis Montaulon, conseiller municipal à Saint-Thibéry, était présent pour recevoir le 3ème prix (catégorie 2) attribué à notre commune.

Le label "Villes et Villages Fleuris" existe depuis 55 ans. Aujourd’hui, près d'un tiers communes de France présentent leurs réalisations aux jurys des Villes et Villages Fleuris. 4000 sont labélisées.

92 communes ont été visitées sur l’ensemble du département, dont Saint-Thibéry le 16 juillet dernier.  L’évaluation porte sur le projet global d’aménagement  et d’amélioration du cadre de vie. Le jury est particulièrement attentif au patrimoine paysager et végétal, aux efforts entrepris pour l’amélioration du cadre de vie (aménagement de l’espace public, valorisation du bâti, propreté, respect de l'environnement), à la mobilisation de l’équipe municipale, à l'animation et la valorisation touristique etc.

Le jury est composé de 35 jurés professionnels : horticulteurs - pépiniéristes, architectes paysagistes, bureau d’études, responsables environnement et espaces verts, professionnels du tourisme, enseignants, agents des services du Conseil général.


RESULTATS 2014 CONCOURS MAISON FLEURIE

1er Prix : PETAVY René


Prix d'encouragement : FALCIANI Adolphe, MARTINEZ Joseph, REQUENA Michel, BASTOUIL Pierre, DIAZ Francis, DUCHAUSSOIT André, RHUL Claude, Mr Mme KOHLER

Voir tous les résultats en cliquant ici


Plan Intercommunal d'Amélioration des Pratiques Phytosanitaires et Horticoles : PIAPPH

Pour préserver notre santé et notre environnement, les communes de l’Agglomération se sont engagées dans un plan Intercommunal d’Amélioration des Pratiques Phytosanitaires et Horticoles (PIAPPH).

Ce plan a démarré dès 2013 sur l’initiative de la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée, avec l’appui de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée. L’objectif est de réduire l’usage de désherbants chimiques, aussi bien sur nos routes et nos trottoirs que dans nos espaces verts, et de diminuer fortement les volumes d’eau utilisés pour l’arrosage des espaces verts.

L'objectif en 2014 est de réduire, voire à terme d’abandonner, l’utilisation des pesticides sur le domaine public, en priorité sur les espaces fréquentés par le public et ceux à proximité d’un point d’eau, par le recours à plus de désherbage manuel ou mécanique. Ces mesures vont impliquer un changement dans les pratiques d’entretien des services techniques. Lire la suite en cliquant ici


Travaux d'entretien sur la Thongue et la Lène

Lire l'article en cliquant sur l'icone.

 


 


Agenda

Tout l'agenda

Info-lettre de Saint-Thibéry

Inscrivez-vous et recevez par email les infos majeures à ne pas manquer.
Toutes les info-lettres

Les téléchargements

Petit journal

Scolaire

Le livret d'accueil scolaire

Divers

Délibérations 

 

Articles parus dans la presse
Haut de page